Petits, discrets : des chasseurs de sons hors du commun…

Playa de la Luna, Chile

Voilà plus de deux ans que de microscopiques capteurs de sons, à peine plus grand que notre ongle, capables de se faufiler dans les plus petits recoins, à l’écoute des fourmis, des feuilles, du sable, du vents, de la pluie, nous ont suivit dans nos aventures cyclopédiques. Ce sont de petits microphones très discrets de la marque DPA, les 4060, qui nous on servit à capturer les sons, même les plus inaudibles, lors de prises dans la nature, la ville, les marchés, la nuit. Grâce à eux, nous avons pu réaliser des cartographies sonores, celle du Chili que vous pouvez écouter ou ré-écouter, et de la France, qui pour le moment est en cours de composition. Pour les amateurs, les adeptes ou les curieux, qui aimeraient titiller la finesse de leurs oreilles, explorer ou prendre une « pause sonore » pour se laisser emporter par cet univers qui nous entoure tous les jours, celui des sons, des bruits, des paysages, nous vous invitons à délecter vos yeux à la lecture de l’article sur le site de DPA, détaillant l’expérience de l’utilisation de ces micros.

Hans Andia, un vélo et des micros DPA 4060

Bonne lecture et à vos oreilles !

Posts created 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut