Où fait-il bon vivre ? #1

Entre Dijon et Bogy

Voici notre premier article sur où fait-il bon vivre en France. Nous n’avons passé que quelques minutes, heures ou jours dans les lieux et notre avis est très personnel et bref, le tout écrit dans une teinte de couleur ou d’humour. Tout retour nous sera constructif, merci de vos commentaires. 

Avant propos. 

Pour quitter la capital, il a fallut passer par de grandes routes très utilisées où les cyclistes doivent faire leur preuve, le paysage est relativement plat et sans trop de diversité, avec toutefois de belles forêts, les villes sans grand attrait touristique, sont pour certaines très jolie. Pour ceux qui veulent rester avec un accès direct pour Paris et se sentir en Province, c’est la bonne pioche, attention tout de même aux embouteillages pour rejoindre la gare et les grèves de la SNCF !

///

En quittant Dijon, nous voilà sur la route des grand crus en Bourgogne. De jolies villages bordent les vignes, ambiance champêtre, bobo et touristique y règne même hors saison. Lieu idéal pour installer son commerce en lien avec la vigne ou même le cyclisme et boire de bon vin entre ivrogne ou riche connaisseur. Un paysage séduisant ravira les sens gustatives et visuelles des visiteurs, de plus d’offrir des voies accessibles aux cyclistes occasionnels, attention toutefois aux dégustations gratuites qui pourraient en ébrécher quelques uns et les entraîner vers une chute incertaine plus qu’à leur chambre l’hôtel.

Pour s’y installer, il faudra peut-être y gagner sa place entre les héritiers et les viticulteurs de la veille, quoi que s’y vous avez de l’argent et le flair pour le bon vin vous y serez peut être accueillie à bras ouverts, mais apres tout on parle mais on en s’est réellement rien. À vous de nous dire si vous êtes du coin ! 

///

À Chalon sur  Saône, excepté l’incroyable Judith Un qui a monté une association pour les vélos cargos et tiens la machine du cyclo routier pour y apprendre à pédaler et connaître les rudiments de la route, la ville ne nous a pas du tout séduite. Avec son entrée fracassée de building très industrialisée, il n’y a rien pour plaire, mais nous nous arrêterons là car nous n’avons pas vu le centre qui a peut être son charme, néanmoins, les autres villes autour ont su rendre plus atraillant leur entrée en y accédant par le long du fleuve et en offrant une vue sur la vieille ville, et non sur l’industrialisation humaine.

///

Plus loin, après la ville de Macon, on trouvera une jolie campagne avec de belles maisons souvent abandonnées et très certainement pour cause, la nuissance sonore des routes et autoroute autour. 

Pour ceux qui trouverait tout de même la perle rare (maison à retaper, loin des routes…) dans cette ambiance campagnarde avec de grandes étendues, le lieu peut être idéal pour avoir des bêtes ou faire son potager.

Puis Lyon, qu’en avons nous pensé ?

En entrant dans la ville nous avons longé la Saône et les falaises décorées de vert. Inévitablement, nous avons été recu avec les voitures et le stress. Bienvenue dans la grande ville. 

Ici nous sommes dans un petit Paris moins élitiste où il fait plus bon vivre par son ciel agréablement bleu, sa nature qui l’entour et son flux d’humains moins imposants. La ville est construite sur des collines ou le long des deux fleuves qui la traverse : la Saone et le Rhone; on y voit aussi beaucoup de tramway, l’architecture peut rappeler celle de Paris, mais se distingue par ses innombrables toits en tuile orange visible depuis la Basilique notre dame de fourrevière. 

Nous avons eu l’occasion d’assister à une ambiance plutôt festive en se promenant dans la ville, nous rappelant des lieux et événements à Montréal : street art, DJ de rue, foodtruck, bar/hangars entre bouffe et bière.

Pour les fous de musique et accros de l’electro, Lyon est l’un des scènes émergentes de la musique électronique, si ce n’est la capitale, avec quelques pionniers, de grands noms d’artistes lyonnais, des événements dédiés tel que les nuits sonores, des clubs etc. ici vous serez ravis de découvrir une grande diversité des espaces consacré à ce style musical.

Notre avis ?

Alors si vous en avez mare de…. Paris et que vous avez peur de quitter la capital pour la province, nous vous proposons Lyon où vous vous sentirez moins serrés, moins jugés et mieux dosé en vitamine C. Sans se sentir hors du monde ou provinciaux, ici vous serez dans une petite capitale vivante et festive où vous pourrez en peu de temps apprécier les environs de fraîches natures.

///

++ À la sortie de Lyon, les paysages sont charmants et agréables mais très industrialisée. Petit truc: monter dans les collines pour y découvrir des paysages plus sauvages et de magnifiques vallées.

Posts created 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut